Communications

– Cyborg: Genealogy of a stereotype, (Cyborg : Généalogie d’un stéréotype), School of Creative Media, City University, Hong Kong, Mars 2013.

– « Highlights of Anatomy : From Self-dissection to Human Clocks (Temps forts de l’anatomie : de l’autodissection à l’horloge humaine) », La Maison Française, New York University, USA, octobre 2012.

– Écorchés mais vifs, exemples dans l’art contemporain et à la RenaissanceInstitución Universitaria Bella Artes y Ciencias de Bolívar, Colombie, Juin 2012.

– Cyborg: Généalogie d’un stéréotypeSchool of Art ASAB Universidad Distrital, Colombie, Mai 2012.

– Dissection de soi / connaissance de soiMuseo de Antioquia, Medellin, Colombie, Juin 2012.

– (Avec M. Bonnafous-Boucher), « Créativité et Innovation, relier les mondes disjonts : La Chaire de Recherche en Création et Créativité », Commission Européenne, « the Open Days 2009 Fringe Event on European Design as an Expression of Creativity & Innovation », Agence de Liaison Flandres Europe, Bruxelles, octobre 2009.

– Know Thyself, Art and Anatomy : A Discontinued history (Connais-toi toi-même, art et anatomie : une histoire discontinue)Université de Saõ Paolo, août 2008.

– Know Thyself, Art and Anatomy : A Discontinued history (Connais-toi toi-même, art et anatomie : une histoire discontinue), The Courtauld Institute of Art, Londres, Février 2008.

– « What doesn’t kill us makes us stronger » – identity and representation by French women artists, 1970s – today (« ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts », identité et représentation par les artistes femmes françaises de 1970 à nos jours), Curtin University of Technology, Perth, Australie, août 2007.

– The Cyborg as a Figure of Projection, UWA, University of Western Australia, Perth, août 2007.

– Know Thyself, Art and Anatomy : A Discontinued history, UWA, University of Western Australia, Perth, août 2007.

– Know Thyself, Art and Anatomy : A Discontinued history, University of Technology, Sydney, juillet 2007.

– Au cœur du corpsEcole Nationale des Beaux arts de Dijon, avril 2002.

– L’art sur Internetl’exemple de Mémoires ActivesArt-Jonction, Nice, septembre 2000.

– L’art et la violence : sens et fonctions, Mois de l’image, Dieppe, avril 1998.

– L’art et l’abject, Andres Serrano, The Morgue, University of Washington Seattle, département d’histoire de l’art, USA, avril 1997.

 

 

 

Conférences

Participations à des colloques et tables-rondes

– « The Virtual Body » (Le corps virtuel), Université de l’Alberta, Edmonton, Canada, 19-20 juin 2015.

– « Promouvoir la critique d’art en France et dans le monde », La critique de l’art contemporain, formes, pratiques et écritures actuelles, Colloque organisé par Nathalie Desmet et Claire Fagnart, Université Paris 8. Équipe d’accueil A4010 AIAC – Arts des images et art contemporain, Pavillon Carré de Baudouin, Paris, 6-7 novembre 2014.

– « La fonction non utilitaire de la création » avec Maria Bonnafous-Boucher, colloque Le Beau, l’utile, le nécessaire, Académie Royales des Beaux-Arts de la ville de Bruxelles, octobre 2012.

– « Les Figures du visage greffé », Les questions de la transplantation, colloque sous la direction de François Delaporte et Bernard Devauchelle, Cerisy, France, 22-29 Mai 2012. À paraître aux éditions Hermann, 2015.

– « L’art d’assimiler l’autre », AICA France, Institut National d’Histoire de l’Art, Paris, France, Mars 2011.

– « Know Thyself, Art and Anatomy : A Discontinued history (version 3), (Connais-toi toi-même, art et anatomie : une histoire discontinue, version 3) », Dorothy F. Schmidt College of Arts and Letters, Florida Atlantic University, Boca Raton, USA, Décembre 2010.

– « The Cyborg as a Figure of Projection (Le Cyborg comme figure de projection) », University of Lincoln Nebraska, USA, Novembre 2010.

– « Human Clocks, Descartes Reading Vesalius (and a few others), (Horloges humaines, Descartes lecteur de Vésale (et de quelques autres]) », The University of California Center for Medieval and Renaissance Studies et The Getty Research Institute. The Renaissance Society of America, colloque annuel, Venise, Italie, 8-10 avril 2010.

– « Artistes et entreprises, typologie des postures », Colloque international, Artistes et Entreprises, ERBA et la ligne de recherche Art & Flux du CERAP de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Saline Royale, Arc-et-Senans, 25 et 26 mars 2010.

– « Know Thyself, Art and Anatomy: A Discontinued history, (Connais-toi toi-même, art et anatomie : une histoire discontinue, version 3) »ESOF 2008, Barcelone, Juillet 2008.

– « The Bowels of Saint Erasmus (Les Intestins de Saint Erasme) », University of California, Santa Barbara, 7 février 2008.

– Mapping the Body (Cartographier le corps), Colloque Faith and Space, Getty Research Institute, Los Angeles, USA, 2 et 3 mai 2007.

– « Anatomies de pierre, l’antiquité du corps humain à la Renaissance », colloque Techne, Getty Research Institute, Los Angeles, USA, 23 au 25 mars 2006.

– « Contamination : méthode/esthétique/flux », Festival Art Live, Turin, Italie, octobre 2000.

 

 

 

Activités pédagogiques

Enseignement

– Professeur d’histoire de l’art, Ecole d’Art Maryse Eloy, Paris, 2011-2012.

– Professeur d’histoire de l’art, Ecole d’Art Maryse Eloy, Paris, 14 au 18 février 2011.

– Professeur d’histoire de l’art, département des « Liberal Art Studies », Otis College of Art and Design, Los Angeles, USA, 2006-2007. (Semestre de printemps, 15 cours de 3 heures).

– « Connais-toi toi-même » et ouverture de soi dans l’art contemporainChristie’s Education, New York, USA, 2006.


Animation de séminaires

– L’art contemporain permet-il une connaissance de soi dans l’économie de la connaissance ?, Séminaire sous la direction de Raphael Cuir, Advancia et Negocia, ligne de recherche Art & Flux du CERAP de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (5 séances de mars à mai 2010).


Interventions dans des séminaires

– Le cyborg comme figure de projection, Gretech, Sorbonne-Paris 5, 14 mai 2008.

– Gunther von Hagens’ Body Worlds (Les mondes du corps de Gunther von Hagens), School of Anatomy & Human Biology, The 2007 Anatomy & Human Biology Seminar Series, University of Western Australia, 14 août 2007.

– L’art, exigence de la chairUniversité Paris 3, Sorbonne Nouvelle, CNRS, Formation de recherche 2332, séminaire interdisciplinaire, Organismes : écriture et représentation du corps interne au XXe siècle, 11 février 2004.

 

Participation à des jurys académiques

– Jury du Diplôme National supérieur d’expression plastique (DNSEP) option art (Président du jury de soutenance du mémoire), Ecole d’art de Nancy, mai 2011.

– Examinateur extérieur, Master de Philosophie par Projet, Marilène J. Oliver, Resurrecting the Digitised Body : Flesh to Pixel, Flesh to Voxel, Flesh to XYZ, Royal College of Art, Londres, juin 2009.

 

Organisation de colloques et table-rondes

– Table ronde, Les œuvres d’art sont-elles des verres grossissants ?, Ecole des Beaux Arts de Lyon, 6e Congrès interprofessionnel de l’art contemporain (CIPAC), Lyon, 29 novembre 2013.

– Table ronde internationale, Les arts comme outils pour la vie, Barthos theatre, MIT, Boston, USA, 11 octobre 2013.

– Chargé de programmation, « Atelier de Rencontre » (cycle de conférences hebdomadaires), Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, Paris, 2012-2013. Invités automne 2012 : Bertrand Lavier (artiste), Laurence Bertrand-Dorléac (historienne de l’art, Science Po Paris), Adel Abdessemed (artiste), Les Sismos (designers), Ruwen Ogien (philosophe CNRS), Yann Kersalé (artiste), Jakob+MacFarlane (architectes), Antoine de Galbert (collectionneur), Yann Toma (artiste).

Prix AICA France de la critique d’art.

Outre l’objectif de valoriser et rendre plus visible la critique d’art en France, ce projet développe une réflexion sur les modalités d’expression publique de la critique d’art. L’utilisation du format PechaKucha, selon lequel chaque intervention est d’une durée de 6 minutes et 40 secondes (20 images commentées chacune pendant 20 secondes) permet de distribuer la parole. Une dizaine de critiques d’art peut ainsi présenter l’artiste de son choix en une seule soirée. Concis et dynamique, ce format facilite la sensibilisation d’un plus large public au discours sur l’œuvre d’art et à son interprétation.

– PechaKucha de la critique d’art (Prix AICA France de la critique d’art), Palais de Tokyo, Paris, 20 mars 2015.

– PechaKucha de la critique d’art (Prix AICA France de la critique d’art), L’Ecole des Beaux-Arts, Paris, 14 mars 2014.

– PechaKucha de la critique d’art (Prix AICA France de la critique d’art), Palais de Tokyo, Paris, 8 mars 2013.

La création et l’organisation du prix AICA France de la critique d’art implique la mise en œuvre d’un processus de sélection des participants parmi les membres de l’AICA France, et la mise en place d’un jury international largement renouvelé chaque année (auquel ont participé des présidents et présidentes de différentes sections nationales de l’AICA, comme l’Allemagne, la Belgique, le Brésil, la Croatie, le Canada, l’Espagne, les Etats-Unis, le Pakistan, la Pologne, le Royaume-Unis, la Suède…). Un partenariat média a été établi avec le magazine Art Press en 2013 et 2014, avec Le Quotidien de l’art en 2015 (chaque année, publication du texte du lauréat dans le support partenaire). En complément de la subvention annuelle du Ministère de la Culture et de la Communication, un soutien a été obtenu auprès d’entreprises privées. Dotation du prix : AICA France apporte le financement d’une publication monographique bilingue avec un budget de 10.000 euros. En 2013, publication de la lauréate Anne Tronche (Laura Lamiel, SilvanaEditoriale, 2013), en 2014 publication du lauréat Marc Lenot (Estéfania Péñafiel Loaiza, Les presses du réel, 2015, à paraître). Un partenaire exposition complète la dotation, le Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne en 2013, le Centre Photographique d’Ile-de-France en 2015 (pour le prix 2014).

– Colloque international, La performance : vie de l’archive et actualité, 25-27 octobre 2012. Villa Arson (Nice), AICA France, avec le concours du Getty Research Institute, Los Angeles, USA. Publication, 2013, éditions Les Presses du réel.

Ce colloque a fait l’objet d’un appel à communications sous la direction de Raphael Cuir afin de retenir 4 intervenant[e]s de l’AICA France, 4 intervenant[e]s internationaux d’autres sections de l’AICA, et 4 intervenant[e]s internationaux (non membres AICA). Comité scientifique de sélection : Jean-Pierre Simon (directeur général, Villa Arson), Éric Mangion (directeur du centre d’art, Villa Arson), Marc Partouche (directeur de l’ENSAD, trésorier, AICA France), Raphael Cuir (président de l’AICA France), Glenn Phillips (Getty Research Insitute, Los Angeles), David Zerbib (philosophe).

– Table-Ronde internationale, L’hybridation comme méthode dans l’art contemporain, Sandton Convention Center, Johannesburg, Afrique du Sud, 9 septembre 2012. Publication, 2013, éditions Al Dante.

– De mars 2008 à juillet 2010 – Chef de projet scientifique et membre fondateur de la Chaire de recherche en création et créativité, portée par Advancia et Negocia (deux écoles de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris membres de la Conférence des Grandes Ecoles, aujourd’hui NOVANCIA), la Cité du Design de Saint-Etienne et l’Académie Royale des Beaux Arts de Bruxelles.

Dans ce cadre :
– Organisation et animation du séminaire du Conseil scientifique international (20 membres issus d’universités d’Europe et des Etats-Unis).
– Formation d’un Comité de développement, organisation et animation des sessions de travail du Comité.
– Mise en œuvre d’un programme pluridisciplinaire et international de 12 conférences sur le thème de « l’agir créatif ».
– Edition du contenu des pages Internet avec extraits vidéo des conférences, site de référence : http://www.advancia.fr/advancia.nsf/id/FR_Une_chaire_en_cration_et_crativit. [lien actif jusqu’en janvier 2012].

– Réponse à un appel à projets de l’ANR
– Publications
– Recherche de partenariat

 

Le nouveau à l’épreuve du marché, ou la fonction non instrumentale de l’art

Le nouveau à l’épreuve du marché, ou la fonction non instrumentale de l’art, Paris, Al Dante et AKA 3, 2011. (avec M. Bonnafous-Boucher et M. Partouche).
Résumé : Ce texte-manifeste pointe l’importance de la différence entre création et créativité et s’appuie sur cette distinction pour nuancer l’analogie entre le créateur et l’entrepreneur. L’approche philosophique de l’action entrepreneuriale permet de proposer une typologie des artistes entrepreneurs et d’identifier ainsi la multiplicité des postures par rapport au marché de l’art.

La vie mode d'(in)emploi

Laviemode
« Transfuge », La vie Mode d'(in)emploi, (“Transfuge”, Life : A (un)User’s Manuel, after Georges Perec), Editions Jean-Michel & Stéphane Place, Paris, 2000.

1 2 3